Bordeaux – Paris : une aventure humaine

Ce défi a été évoqué lors de notre dernière assemblée générale de novembre 2021. Nous nous inscrivons en janvier pour tenter de relier Paris depuis Bordeaux les 21 & 22 mai 2022.

Nous sommes quatre à nous engager ( Henri ; Hervé ; Kalou et moi-même). Michel B et Jean-Luc sont volontaires pour assurer notre assistance.

Afin de parfaire notre condition physique, nous devons passer du temps avec notre bicyclette afin d’accumuler des Kms ( Jusqu’à 5 000 pour certains) sur différents parcours et de préférence de longue distance ( 200 à 300 Kms) 

L’acquisition d’équipements spécifiques est également nécessaire : ( GPS ; Batterie de chargement ; Vêtements réfléchissants ; Lumière Vélo avant et arrière ; Couverture de survie ; …). Nous enregistrons sur nos GPS (Référence Open Runner # 14679839) les 658 Kms de parcours pour un dénivelé positif de 4 800 m .

Vendredi 20 mai, nous partons en direction de Bordeaux à 6 comme prévu ( 4 cyclistes et 2 accompagnateurs). Nous rejoignons notre gite vers 16 heures et direction le Parc des sports Saint -Michel au centre de Bordeaux afin de prendre possession de notre kit de participant.Après une courte nuit , nous voilà à 7h 30 au départ de notre défi, équipés pour les 155 premiers Kms en boisson et en ravitaillement. A chacun ses pensées , l’heure n’est plus à celle des discours .

Pris dans la course et grisés par l’environnement nous parcourons les 100 premiers Kms à une moyenne approchant les 30 km / heure, mais un élément extérieur vient perturber nos plans, dès 11h le thermomètre affiche plus de 30° . 

Grâce à l’application internet Solusport.solustop.com nos fans peuvent suivre en direct nos cheminements. Noël à distance informe nos accompagnateurs qui sont quelques fois hors réseau.

 Kalou décroche, et me concernant au Km 120, je prends conscience qu’un arrêt s’impose pour m’alimenter et m’hydrater correctement et reprendre la course sur un rythme moindre. Pendant ce temps Henri et Hervé rejoignent le premier point de passage obligatoire à Montbron au Km 155,  il est 13h , un ravitaillement les attend ainsi que nos 2 serviteurs.

J’arrive à Montbron avec un quart heure de retard et des maux d’estomac m’empêchant de me ravitailler correctement , j’attends Kalou et nous reprenons la route tous les 2 en ayant pris ¾ d’heure de retard sur nos collègues du matin.

Puis tout s’ enchaîne très vite au Km 207 à Lesterps je pose pied à terre et appelle Jean-Luc . Il m’indique qu’ils sont auprès d’ Hervé qui vient également de renoncer. Une ½ heure plus tard appel de Kalou qui abandonne également.

Tous les espoirs reposent sur les épaules d’Henri qui semble enfiler les Kms sans problème , accompagné tantôt d’anglais , de jeunes filles, de coureurs de son niveau.

A 21h30 Henri atteint Châteauroux,  après une bonne douche et un mini-repas pendant que nos techniciens équipent le vélo pour la nuit et rechargent les bidons. Il reprend la route dans la nuit avec une température clémente de 18°

Coté logistique , après un repas au Steak House de Châteauroux (le premier de la journée) nous reprenons la route pour la petite Ville de Mer , 3ème ravitaillement . A 4 heures Henri est pointé , la forme semble toujours l’accompagner.A 8h45 au village de Mérouville le vélo d’Henri est remis en configuration « jour » par nos techniciens pour les 100 derniers Kms . Malgré la fatigue des 550 Kms parcourus notre héros n’a aucun doute, ses réserves vont le conduire jusqu’à Issy les Moulineaux. 

29 heures et 41 minutes après le départ de Bordeaux,  il entre dans le stade Jean Bouin sous les applaudissements. 

Comme il se doit, les messages WhatsApp affluent pour féliciter notre Finisher 2022.

Les qualités de notre champion auquel nous devons nous inspirer sont la modestie et une force morale qui lui permettent de vaincre les forces contraires.

 Un seul objectif « atteindre le but fixé sans se poser de questions » et comme il peut le dire, « Il y a des situations plus malheureuses et de plus pour des personnes qui n’ont rien demandé ».

Me concernant, je retiens de cette première double expérience ( sur la route et dans la paddock) 

  • Un groupe d’amis est capable d’aventure formidable quand chacun joue sa partition sans tricher, se met au service de l’autre.
  • Que tout est possible
  • Que tout fini comme cela avait commencer 

Malgré la déception de pas avoir atteint le but , je suis à nouveau prêt pour une nouvelle aventure de ce type
Bernard

Un grand bravo à toute l’équipe 👏